dimanche 15 mars 2009

DOMINIQUE FARRUGIA TEMOIGNE SUR LA SCLEROSE EN PLAQUES

Dans un entretien exclusif accordé à Thierry DEMAIZIERE ce soir sur TF1 à 19 heures dans l'émission 7 A 8, Dominique Farrugia raconte sa lutte contre cette maladie invalidante dont il est atteint depuis 19 ans et dont on ne connaît ni les causes exactes, ni le remède. Il dénonce les préjugés et souhaite contribuer à faire évoluer les mentalités autour de sa maladie.

L'interview sera sur le blog rapidement.

Merci à Tipierre pour l'info.

9 commentaires:

  1. Je remercie Dominique d'avoir témoigné. Je suis atteinte de la même maladie (diagnostiquée en Juillet 2008, à l'âge de 37 ans). Grace à son interview les personnes pourront imaginer un peu plus ce que vivent les personnes atteintes. On parle souvent d'Alzeimer, des AVC mais pas souvent de la SEP alors que tout le monde a autour de lui une personne atteinte. J'aimerais voir une mobilisation comme pour les autres maladies pour me rendre compte que la recherche agit autant pour la sep que pour les autres.
    Encore merci

    Agnès

    RépondreSupprimer
  2. A l'attention de Dominique :
    L'I.D.R.P.H.T est une association (*) qui a pour vocation, depuis 1988, la promotion et le financement du développement des recherches menées par l'équipe du Docteur Michel GEFFARD sur les maladies chroniques invalidantes : sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique, maladies auto-immunes, arthropathies, maladies de Parkinson et d'Alzheimer, cancers, myasthénies, infection à VIH, affection parasitaire (paludisme), maladies de systèmes, autres maladies dégénératives.
    (*) Association régie par la loi du 1er juillet 1901 (J.O. du 11 Janvier 1989).

    Par une approche multidisciplinaire novatrice, faisant appel à des connaissances en chimie organique, en immunologie, en biologie moléculaire et en neurobiologie, l'équipe du Docteur Michel GEFFARD a mis au point une nouvelle méthode de soins des maladies chroniques appelée Endothérapie multivalente.

    L'Endothérapie multivalente repose sur la régulation de la perméabilité de la muqueuse intestinale et l'amplification ciblée des capacités naturelles de l'organisme à se défendre, à l'aide de traitements adaptés à chaque patient établis à partir d'un suivi immunologique hautement spécifique.

    Il s'agit d'une approche novatrice de la médecine allopathique.
    Basés sur l'unité du corps humain (interaction des systèmes neurobiologique, hormonal et immunitaire) et des relations corps / environnement (étude de l'écosystème intestinal), diagnostic et thérapie se focalisent sur les processus communs à l'origine des déséquilibres organiques.

    Deux essais cliniques ont permis de démontrer que les traitements individualisés n'ont aucune toxicité ni effets secondaires indésirables.
    L'excellente tolérance aux traitements est liée à l'utilisation de composants endogènes (présents en conditions normales dans l'organisme) : des acides gras, des acides aminés, des vitamines, des pièges à radicaux libres, rendus thérapeutiquement actifs par leur liaison à un transporteur polypeptidique neutre, la poly-L-lysine.
    De nombreux malades expérimentent l'Endothérapie multivalente et témoignent de l'amélioration de leur état, de leurs espoirs.

    Consulter le site de L'IDRPHT : http://idrpht.free.fr/accueil.html

    Dr Nadine HASSAÏNE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de croire que cette nouvelle thérapie existe sans qu'aucun média connu ne relaye l'info. Les médecins qui n'ont pas de lien avec le dr Geffard n'en n'ont jamais entendu parler. Comment être certains qu'on n'essaie pas de nous vendre de la poudre de perlinpinpin à nous pauvres malades désespérés ?

      Supprimer
    2. De nombreux malades expérimentent l'Endothérapie multivalente et témoignent de l'amélioration de leur état, de leurs espoirs.
      Où sont tous ces malades, pourquoi ne témoignent-ils pas ?

      Supprimer
  3. j'admire d.farrugia pour son ,courage ,son humour,nous sommes dans la même galère ,l'humour est d'un précieux secours et heureusement qu'il existe des gens comme lui,je suis souvent assise devant la télé mais il faut rester vigilant à ce que l'on " avale" ,certains personnages (comme d.farrugia ) me sont d'un précieux soutien... il faut aussi penser à nager et faire du vélo d'appartement !!! et surtout RIRE ( de tout ,mais pas avec n'importe qui ! ) cathy

    RépondreSupprimer
  4. Là voyez vous Mr Farrugia ça ne rigole pas ! Bien entendu je vous ai suivi lors de vos interventions météo avec votre équipe des nuls et tout le reste ! Je vous ai vu il y a très longtemps à Cannes avant la mort de Bruno...Et j'ai bien pissé dans mon froc de rire devant l'ingéniosié de l'équipe...la cité de la peur et votre purée au coin de la bouche !!! Mise à part ces moments de bonheur j'ai appris un jour que vous aussi comme moi et tant d'autres que vous aussi vous aviez les nerfs à vifs !!! hihih très drole (nerfs à vif = démyélinisation) ! Je passerai sur les 4 autres femmes de ma famille atteintes de cette saloperie et ma petite chérie de fille à risque ! Bref je suis sous lingolimod depuis un an (quelle chance non ?!) et les flashs de cortisone que je me tape régulièrement ! Bref ! aujourd'hui après avoir voulu faire un autre job plus adapté à ma pathologie (psycho...je peux etre à mon compte et faire ce que je peux en fonction de ma copine à vie) mes droits à l'assurance maladie et chomage (etc...5 ans de fac pour quoi? !!!) je suis sans rien j'ai un 100% mais pas d'invalidité ni de reconnaissance travailleur handicapé il me reste à trainer au bord des quais de je ne sais quel fleuve (heureusement que je suis encore potable à 40 ans) ou alors etre RMIste Rsatiste ou je ne sais quoi puisque je ne suis ni invalide ni rien d'autre à part une malade scléoséee (heu comment nourrir deux enfants à charge !!) Alors je continue l'ironie et la dérision mais prête à trainer devant je ne sais qui toutes ses années travaillées ces impots consciencieusement payés pour obtenir rien seulement mon dégout et ma volonté de dénoncer cette société qui propose des aides pour ceux qui n'en ont pas besoin !!!
    ps : ce qui est formidable avec la SEp c'est de vivre par exemple une sensation proprioceptive que n'importe quel imbécile (qui ce plaint au passage d'un rhume) ne vivra jamais. l'intelligence n'est qu'une question d'adaption (ah les études de psychopatho!!!) Ps : les effets secondaires de Lingolimod ne sont quand meme pas négligeables mais allez c'est mieux que rien !!!

    Mr Farrugia je ne dirai qu'une chose : merci pour toutes les rigolades et votre talent d'artiste !!!!! Finalement rien ne peut aller contre l'humour !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce commentaire n'était pas auusi vulgaire et irrespectueux que triste, on pourrait aussi "pisé de rire dans son froc" !!! Je suis suivie par le Dr Geffard, (qui est aussi un ami de longue date et donc, je ne mets pas sa légitimité en cause). Que cet "Anonyme" (quel courage !) se renseigne ! Le Dr Geffard a quand même reçu un prix des mains du Pr Jean Bernard (académicien, quand même!) A moins que le dit Pr Bernard soit lui aussi un naïf et un illuminé ! Que risque donc ce monsieur (ou cette dame) à suivre un traitement qui a fait ses preuves et dont je bénéficie en étant toujours debout et en menant une vie normale ? Mais non, au cas où il(elle) pourrait aussi vivre normalement, il(elle) ne serait plus à plaindre ! Quelle catastrophe ! Bon vent, monsieur (ou madame) le (la) pseudo-intellectuelle qui étale sa "culture" comme de la confiture sur une tartine ! Ah, je ris !

      Supprimer
  5. Karine
    l'attention de dominique.F.
    Comme vous j'ai une saletée de co-locatrice qui arrive sans prévenir et me ferme des portes pour m'empecher d'avancer mais il faut faire avec !!J'essaie de la foutre dehors depuis maintenant 16ans (jai 39ans) mais peine perdue, alors on co-habite. Je suis heureuse que ce soit vous qui portiez notre banderole "SEP" et pas un autre, trop de respect pour un personnage vrai et debordant d'humour et de dérision. De bonnes parties de RIRE !!! Et cela fait du bien, il faut que le rire fasse partie intégrante de notre vie parce que se piquer tous les jours n'est vraiment pas une partie de plaisir, vivement le "petit comprimé". Mais il faut tenir bon, la recherche avance en cultivant in vitro de la méline, il faut garder espoir. Ma devise est de profiter du moment présent et de ne pas se prendre la tête pour des broutilles qui n'en vallent pas le peine,(c'est se que je dis à mes enfants)

    RépondreSupprimer
  6. je vous apporte tout mon soutien. Moi,je suis encore en attente de diagnostic car depuis 6 ans des choses bizarres parcourent mon corps. J'ai des hypersignaux de la substance blanche et PL négative, et EMG myogène.... a suivre...
    Mais Dominique, je vous admire pour votre courage dans la lutte de votre maladie et votre bonne humeur fait plaisir à voir. Je vous ai écouté cet après-midi à la télé dans l'émission de Michel Drucker et l'annonce de l'ouverture d'un centre de recherches à la salpétrière à Paris pour le cerveau nous donne de l'espoir...
    merçi encore pour tout ce que vous faîtes et continuez à nous faire RIRE, cela est si bon pour nous.... amitiés. cathy -

    RépondreSupprimer